Mikroscopia Magazine
Auteurs
Categories
Archives

Coloration de la cellulose et de la lignine ou Mirande revisité.

image003-C-R

Voir l'article

• Du côté des Verts :

La coloration combinée du carmin aluné et du vert à l’iode mise au point par Mirande (1920) est connue de tous les micrographes. Son avantage, particulièrement marquant lors de travaux pratiques, est la simplicité d’utilisation. Son inconvénient est un vieillissement rapide surtout en montage à la glycérine gélatinée, ou une disparition plus ou moins importante de la coloration lors de la déshydratation en vue d’un montage au baume ou résine.

M’inspirant d’une méthode de Dop et Gautié ( 1928 ) j’ai fait quelques essais systématiques de colorations au carmin aluné et au vert de quelque chose ( iode, de méthyle, brillant ) suivies de déshydratation et montage à la résine synthétique Entellan de Merck ( je suppose que l’Eukitt peut également être utilisé ). Les résultats semblent bons et sont comparables selon le « vert » utilisé. Après quelques mois, il n’y a pas d’atténuation de la coloration. Il faudrait attendre plus longtemps pour en être sûr, en attendant je vous livre la méthode.

  • Mots-clé :
  • Liens :
Galerie
image041-f debuter2 imageparimage micromicrotome polarisationeco 014-coccoloba-640 carpelle carpo2-v image005 image7 olympus2 swift

Copyright © MIK-MAG.fr 2013. All Rights Reserved.